Jour de budget

Durant plusieurs années, j’ai participé au huis-clos du budget, dans la salle réservée aux journalistes et à leurs invités, habituellement des analystes financiers, des économistes, les représentants patronaux, syndicaux et du milieu communautaire.

De 8 heures à 16 heures, nous vivions tous ensemble dans une grande salle, dans la pénombre et le bruit, quelques fois empilés les uns sur les autres, à éplucher des documents budgétaires, à tenter d’en comprendre le sens, à vouloir saisir la portée des nouvelles mesures gouvernementales, à dessiner une perspective historique, en peu de temps tout en gardant toute sa tête.

C’est une belle aventure d’un jour, quoique chaotique, et un peu est exténuant pour tout le monde.

Au huis-clos des médias, les ministres, les critiques de l’opposition et les représentants des milieux sociaux et économiques sont interviewés pour la télé, la radio, la presse écrite, les sites Web. Les entreprises médiatiques diffusent les analyses, réactions et articles de fond à compter de 16 heures, lorsque le ministre se lève en Chambre pour lire son discours. Sur les chaînes de télévision en continue, les commentateurs sur place nous présentent leurs analyses. Dans le bulletin de nouvelles le soir et dans le journal du lendemain, on y voit des extraits, les clips, de tout le monde. Puis c’est fini…ou presque.

À une certaine époque, le dépôt du budget du Québec (ou du gouvernement fédéral) était la nouvelle économique du moment dont la durée médiatique se prolongeait souvent pendant plusieurs jours. De nos jours, à l’exception de quelques émissions de radio ou de télévision qui couvrent les réactions le lendemain, tout est bouclé le soir même.

J’ai une pensée aujourd’hui pour toutes ces personnes qui s’activent à décortiquer le budget, aux fonctionnaires qui souhaitent bien le faire comprendre, aux élus qui en vantent les mérites ou qui le critiquent, souvent vertement, à ceux qui l’analysent sous l’angle des intérêts de leurs membres.

Même si la nouvelle du budget ne dure qu’un soir, il est une pièce majeure pour tout gouvernement et pour les citoyens, quelque soit notre appréciation  des objectifs, des orientations et des mesures budgétaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s